web.pignat.ch

création et refonte de sites Internet valides et accessibles

Des logiciels libres, pour travailler efficacement sans casser sa tirelire.

Libre ou gratuit ?

Un logiciel libre est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun le droit d'utiliser, d'étudier, de modifier, de dupliquer, de donner et de vendre ledit logiciel sans contrepartie.

Richard Stallman a formalisé la notion de logiciel libre dans la première moitié des années 1980 puis l'a popularisée avec le projet GNU et la Free Software Foundation (FSF).

(Source : Wikipedia)

Définitions

Pour être qualifié de logiciel libre, un logiciel doit être disponible sous des conditions répondant à des critères stricts. La Free Software Foundation et le projet Debian étudient avec soin chaque licence de logiciel pour déterminer si le logiciel est libre (selon leurs critères respectifs).

La FSF maintient une définition du logiciel libre basée sur quatre libertés :

  • Liberté 0 : La liberté d'exécuter le programme pour tous les usages
  • Liberté 1 : La liberté d'étudier le fonctionnement du programme, ce qui suppose l'accès au code source
  • Liberté 2 : La liberté de redistribuer des copies, ce qui comprend la liberté de vendre des copies
  • Liberté 3 : La liberté d'améliorer le programme et de publier ses améliorations, ce qui suppose, là encore, l'accès au code source

 

La liberté 3 encourage la création d'une communauté de développeurs améliorant le logiciel et permet le fork, soit la création d'une branche de développement dérivée concurrente, notamment en cas de désaccord entre développeurs. La FSF insiste sur le fait que « libre » ne doit pas être compris comme « gratuit ». Cette confusion est particulièrement possible en anglais, où « libre » et « gratuit » se traduisent par « free », et « logiciel libre » s'écrit « free software ». Pour lever cette confusion, la phrase « Free as in "free speech", not as in "free beer" » (« Libre comme dans liberté d'expression, pas comme dans bière gratuite ») est souvent répétée par les promoteurs des logiciels libres. Concernant l'aspect financier, les logiciels libres se trouvent gratuitement sur Internet et il existe en parallèle des entreprises spécialisées dans la vente et le soutien de logiciels libres, une des plus connues dans ce domaine étant Red Hat. Chacun a bien sûr le droit de redistribuer gratuitement ou non un logiciel libre, quel que soit le moyen par lequel il l'a acquis.

Quelques logiciels libres

Parmi les logiciels libres les plus connus du grand public figurent :

  • le noyau de système d'exploitation Linux
  • le navigateur web Mozilla Firefox
  • la suite bureautique OpenOffice.org
  • le lecteur multimédia VLC
  • le logiciel de retouche d'image, GIMP
  • le serveur HTTP Apache
  • les gestionnaires de base de données MySQL et PostgreSQL
  • le site Framasoft référence dans son annuaire plus de mille logiciels libres


Validation :

  • Contrôler la validité de code HTML de cette page
  • Contrôler la validité de code HTML du site
  • Contrôler la validité de la table de styles CSS de cette page